Il y a plus de 20 ans, Tracy et sa cadette de 4 ans Sarah étaient inséparables et partageant la même passion pour la compétition de tir. Mais un jour, après une compétition, où Sarah a laissé sa sœur gagner, Tracy part avec son ami et laisse Sarah rentrer seule. Le lendemain, le pickup qu’elle conduisait est retrouvé vide et Sarah a disparu. Toute la famille Crosswhite et les habitants de Cedar Grove sont plongés dans l’angoisse.

Vingt ans ont passé et Tracy ne s'est jamais résolue à accepter la disparition de sa sœur. Devenue enquêtrice à la criminelle de Seattle, elle a poursuivi les investigations ne parvenant pas à faire son deuil.

Même les aveux et la condamnation du meurtrier ne l’apaisent pas. Tracy remet en cause l’enquête qui a été menée par la police locale et est persuadée que des éléments n'ont pas été exploités.

Vingt ans après la disparition de sœur, Tracy reçoit un appel, le corps de sa sœur a été retrouvé par un chasseur à un endroit qui avait été fouillé des années auparavant.

Tracy retrouve sa ville natale où elle enterre sa sœur et se décide à éclaircir les points obscurs de l’enquête. Avec l’aide d’un ami d’enfance devenu avocat, elle va investiguer à nouveau. L’attitude du shérif est suspecte, des faits ne collent pas … Leur approfondissement va aller jusqu’à libérer Edmund House qui a été accusé du meurtre de Sarah.

Ce livre est composé de deux parties et tout du long il est basé sur des flashbacks. On alterne les courts chapitres du présent et ceux du passé remplis de souvenirs.

Dès les premières pages, on s'attache au personnage complexe de Tracy, la quarantaine, divorcée et torturée par son passée.

L'intrigue est solide et très efficace, elle est extrêmement bien menée du début à la fin. Tout au long du livre on se met à suspecter les gens, à supposer ce qui est arrivé à Sarah, on imagine les hypothèses les plus folles.

J'ai été surprise jusqu'au bout par la tournure de l'histoire. La fin n’est pas bâclée, on arrive peu à peu au dénouement jusqu’à comprendre ce qui s’est passé ce jour-là et comment Sarah a croisé la mauvaise personne.

La petite touche de romance, qui habituellement m’agace, m’a plutôt plu, car les deux personnages sont attachants par leur passé et leurs failles mais aussi car cela ne prend que très peu de place dans le roman. Cette petite touche de tendresse adoucit surement une partie de la lecture qui est parfois très poignante voire éprouvante.

J’aime la plume de Robert Dugoni, le rythme est fluide, on avale les 500 pages à une vitesse folle. L’auteur sait mener sur des fausses pistes, mêler le passé et le présent de manière très subtile. Si vous aimez le suspense, les intrigues aux révélations étonnantes vous ne serez pas déçus

Ma note : 4,5 /5

 

Je remercie chaleureusement Léna des Editions Michel Lafon pour l’envoi de ce livre.

En visitant mon blog elle a vu juste sur le type de lecture qui me plait ! Un sans faute !

Je l’ai dévoré en 4 jours.

Retour à l'accueil