Mon mari a cette fois opté pour une soirée en amoureux très drôle - Non pas que j'ai pour habitude de m'ennuyer lorsqu'on a la chance d'être tous les deux ;-)

Mardi soir, nous nous sommes rendus au Casino Barrière de Toulouse pour voir Stéphane Guillon, que nous n’avions jamais vu sur scène, mais que nous apprécions pour son humour décapant.

Après plusieurs années d’absence sur la scène (mis à part quelques pièces de théâtre), Stéphane Guillon revient pour un spectacle de « Couilles Molles »… Vous vous en doutez, ce n’est pas vraiment le cas mais Stéphanie Guillon joue avec la peur des attentats et des représailles.

Son one man show débute avec une vidéo du 06 mai 2012 lors de l’annonce tant attendues : François Hollande est président !  On le voit, lui, Stéphanie Guillon, sur scène content de distribuer des roses rouges. Il s’amuse d’avoir honte de revenir sur scène après avoir voté pour François Hollande. Cette sorte de mea-culpa donne le ton du spectacle où il n’hésite pas à se moquer des politiques, des autres et de lui-même.

Stéphane Guillon nous explique qu’avec l’élection de François Hollande, il a perdu son joujou. Il ne peut plus trop se moquer de Nicolas Sarkozy, son meilleur client.

On comprend qu’il est un déçu de l'ère Hollande, et que comme de nombreuses personnes de gauche il se pose des questions.  Thérapie pour « Hollandais anonymes », anticipation sur un potentiel Front National au pouvoir… Il se moque aussi de François Hollande qu’il dit être un comique né. Les vannes sont sanglantes, le cynisme au rendez-vous, les imitations exceptionnelles.

Personne n’est épargné, Cahuzac, Moreno, Trierweiler, Zemmour …

Nous étions au spectacle le lendemain du débat du premier tour de la présidentielle et autant dire que Stéphane Guillon a su adapter son spectacle en singeant Macron par exemple.

Dans ce one man show d’1h45, il ne parle pas que de politique : terrorisme, religions, fin de vie, réseaux sociaux … Il sait être sarcastique sur tous les sujets.

J’ai personnellement adoré la fin du spectacle avec notamment une fabuleuse imitation de Fabrice Luchini.  

Vous l’aurez compris, j’ai adoré ce spectacle : C'est intelligent, vif, mordant , les rires sont garantis. 

 

 

Retour à l'accueil