Le loup est terrifiant, avec ses dents blanches et acérées et son beau pelage noir. Un jour en en poursuivant une brebis, son pelage s’accroche aux branches d’un arbre et se déchire, le laissant presque tout nu et si désemparé … Avec sa peau rose comme un cochon, le loup ne fait plus peur à personne et devient la risée des animaux.

Démuni, il se rend chez une poule couturière qui va se charger, avec ses collaboratrices, de lui confectionner un nouveau costume…. Le loup met donc sa fierté de côté pour demander de l’aide.

Mais que se passera-t-il après que le costume soit fini et que le loup redevienne terrifiant ? Est-ce que le loup fidèle à sa nature croquera la poule et ses amies ?

C’est sans compter sur le courage et l’intelligence de la petite poule. En plus de rendre son apparence au loup elle saura de convaincre de changer et de ne manger plus que des omelettes !

À travers ce livre de Thierry Robberecht, on comprend que la peur du loup est liée à son apparence et on se rend compte du mal être que peut provoquer le fait d’être différent de sa propre espèce.
Lorsque le loup perd son pelage et que les animaux se moquent de lui, il devient plus sympathique car bien plus humble.  

Un loup tout nu,  nous invite au respect, à la tolérance mais aussi à la solidarité. Les enfants découvrent ainsi que le courage n’appartient pas aux plus forts et que tout le monde peut changer.

Les dessins en pleine page de Loufane sont magnifiques, les couleurs dans les tons orangés mettent le costume noir bien en valeur. Les paysages sont sublimes.

Quant au texte très drôle,  il enrichi le vocabulaire sans pour autant devoir arrêter sa lecture pour expliquer chaque mot.

Ce joli conte des Éditions Balivernes,  est plein d’humour et saura séduire parents et enfants (de plus de 5 ans).

Cet ouvrage fait partie de la collection Calembredaines qui comprennent 31 autres histoires permettant aux enfants de développer leur imaginaire et d'explorer leur propre univers.

Ma Nounouille de 5 ans adore « Un Loup tout nu ». Lorsque je lui ai compté pour la première fois,  elle avait les yeux tout ronds et se cachait presque sous la couette par peur du Loup au début de l’histoire. Mais très vite elle a ressenti de la compassion pour ce loup.  Elle a souri de ses mésaventures jusqu’à me dire : « mais il est gentil ce loup et en plus il va manger que des omelettes ».   Elle a beaucoup ri de cette fin où le loup devient végétarien.

Quant à moi je prends toujours plaisir à lui raconter car je la vois sourire à chaque fois.

Note de la Nounouille 5/5

  

Retour à l'accueil