Nos filles sont très différentes mais elles ont un point commun essentiel : elles détestent aller au centre de loisirs. Cela ne s’explique pas mais c’est toujours très compliqué de les inscrire au centre de loisirs. Le problème c’est que les grands parents sont loin voir très très loin...

Ce qui veut dire que parfois on doit les quitter pour 15 jours.

 

Avant de les laisser, il y a un peu d’appréhension, elles vont me manquer, et si une d’elle tombe malade et si finalement ça se passe mal … Mais en fait, ça se passe toujours bien.

Déjà parce qu’elles sont en mode vacances et donc moins stressées et fatiguées. Ensuite car les grands-parents c’est pas les parents hein … sans faire de généralité, de notre côté, nos parents sont plus cools que nous et si je ne mettais pas des limites, mes filles seraient archi gâtées par mes beaux-parents et mangeraient des pâtes à tous les repas ou pas loin ;-)

D’ailleurs quand elles reviennent à la maison, j’ai souvent une bonne semaine de rééducation. Il me faut quelques jours pour réexpliquer les limites : C’est éprouvant !

Le bon côté des choses c’est que l’on se retrouve tous les deux. Pendant ses vacances d’hiver nous en avons profité pour faire un grand rangement. Dit comme ça cela ne semble pas glamour hein … Mais ça permet vraiment de faire un rangement de fond sans avoir les nounouilles qui se mêlent de tout dans les pattes. On peut ainsi faire le ménage par le vide en se débarrassant des nombreuses œuvres d’art réalisés par les enfants et de toutes les bricoles qui ne servent à rien qu’ils veulent garder (et je ne parle pas des cailloux, glands …)

Au-delà des aspects logistique de la maisonnée, on en a profité pour faire des trucs ensemble. Rien de révolutionnaire mais un restaurant ou deux, une sortie ciné, une marche à la tombée de la nuit, deux virées chez Ikea, un peu de shoping… La complicité se développe si bien dans ses moments-là on se demande comment on fait en période scolaire LOL

 

Et puis c’est si agréable de se dire que l’on n’a pas de contrainte de timing pour le dîner, de choisir de préparer un apéro dînatoire sur le pouce au dernier moment … en fait, ça change la vie mais que pendant quelques jours ;-)

Mais le moment que j’apprécie le plus c’est le matin ! Déjà parce que je décale mon réveil de 30 minutes et 30 minutes de plus pour dormir chaque jour : c’est énorme !!! Ensuite, pendant le petit déjeuner je ne suis pas interrompue 20 fois pendant que j’avale en speed un thé Earl-Grey. Et surtout, on n’est pas dans ce stress du matin : « dépêche-toi, on va être en retard » « lave-toi les dents », tu t’es débarbouillée ? Coiffée ? » « Mets tes chaussures » « t’as pris ton doudou » ….

Je vois que certaines voient parfaitement de quoi je parle. Cela ne veut pas dire que je ne suis pas contente de retrouver mes enfants. D’ailleurs je suis allée les voir pendant les vacances. J’ai donc été sur la route 3h aller/3h retour pendant les 3 weekends des vacances. Je suis hyper contente de les retrouver, souvent je les trouve grandies et changées.

J’aime ses retrouvailles où l’on a plein de choses à se dire et des câlins à rattraper.

Retour à l'accueil