Aurélie Valognes est diplômée d’une ESC en 2007, elle travaille ensuite plusieurs années dans la communication et le marketing pour des grands groupes internationaux.  Mémé dans les Orties est son premier roman (publié en 2014).  

Ferdinand Brun, 83 ans, acariâtre et taciturne occupe ses journées à embêter son voisinage et plus particulièrement à pourrir la vie de Mme Suarez la concierge.

Forcément, le « vieux con » n’a pas que des amis… mais sa vie va changer avec l’arrivée  de Juliette, une petite fille. Béatrice, sa charmante voisine ne sera pas non plus pour rien dans ce changement.

Et puis, n’oublions pas que Ferdinand aime les chiens et qu’une personne qui aime les chiens ne peut pas être foncièrement mauvaise.

À travers ce livre on prend conscience de la difficulté de vieillir et de se retrouver seul. La dépendance, l’éloignement des générations, les familles éclatées …

Ferdinand est certes un ours mal lécher mais au fond de lui il rêve de s’ouvrir aux autres et d’être heureux.

Mémé dans les orties, c’est avant tout une belle histoire garnie d’amitiés. Le livre est rempli de justesse et d’humour. Le ton est léger et drôle

J’ai aimé ce livre même s’il ne restera pas inoubliable, j’ai passé un bon moment en le lisant.

Ma note : 4/5 

 

Retour à l'accueil