Parfois je me dis que j’aurais aimé vivre à une autre époque. Une époque où l’on savait patienter, où les choses n’étaient pas en permanence dans l’immédiateté, où l’on n’avait pas de smartphone greffé à l’oreille ou aux doigts.

Sans aller jusqu’à devenir la famille de Charles Ingalls dans la petite maison dans la prairie, je me surprends  à penser que j’aurais pu vivre à une autre époque et vivre une vie différente - cela ne veut pas dire que la mienne ne me plait pas .. mais juste que j’imagine.

Un peu comme dans le film de Woody Allen, Midnight in Paris, dans lequel le protagoniste fantasme sur Paris, les années folles…

De mon côté mes pensées ne durent jamais bien longtemps.  

En une poignée de secondes je casse moi-même mon rêve, vivre à une époque où :

  • la machine à laver n’existe pas ? ni même l’aspirateur …
  • les tampons hygiéniques n’ont pas fait leur apparition …
  • le seul moyen de contraception est le préservatif ou l’abstinence …
  • on n’a pas le téléphone dans toutes les maisons
  • Picard n’existe pas !
  • les femmes n’ont pas le droit de vote
  • les femmes ne peuvent travailler ou obtenir des papiers d’identité sans l’accord de leur mari
  • les femmes ne peuvent ouvrir un compte en banque sans leur mari
  • les couches culottes n'existent pas
  • il n'y a pas de douche avec un vrai mitigeur !
  • sans email et sans internet
  • sans clim sous 45 degrés !
  • les grands voyages ne sont pas vraiment possibles …

et bah ça me donne tout de suite moins envie.. ce n’est pas juste du confort mais aussi un sentiment de liberté.  Car honnêtement pour nous les femmes c’était quand même pas le top.

J’espère que les futures générations continueront de s’émanciper et ne jamais reculer.

Que notre pays accueillera une présidente (qui ne s’appellera pas Marine), que les grandes entreprises  seront de plus en plus gérées par des femmes.

Finalement 2016 c’est pas si mal mais il ne faut rien lâcher.

 

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil