J’entends souvent dire «les parrains c’est si un jour il arrive quelques chose aux parents » …. Mais non les copains ! Ce n’est pas ça du tout !!! 

Rappelons qu’en cas de décès des parents, aucun dispositif légal n’oblige les parrains à devenir tuteurs, ni à assumer la garde de l’enfant. Seul un juge des tutelles peut leur attribuer cette responsabilité. C’est souvent les grands-parents ou oncles/tantes qui deviennent tuteurs.

Jadis, les parrains et marraines guidaient les enfants sur le chemin de la foi ! Le baptême faisant partie des sacrements de l’Église.

Mais maintenant ? Depuis il y a le baptême civil qui sort complètement du cadre religieux ?

Certains attendant que les parrains et marraines pensent au cadeau d’anniversaire ou de Noel de leur enfant. D’autres espèrent simplement qu’ils prendront régulièrement des nouvelles et s’intéresseront à l’enfant, puis à l’ado, puis à l’adulte.

Normalement, dans le baptême civil on s’engage moralement vis-à-vis de l’enfant. On promet d’être présent tout au long de sa vie.

Sommes-nous des bons parrains et marraines avant d’accabler ceux de nos enfants ? Mes filles sont bien loties avec leur parrains marraines donc je ne vais pas m’étendre.

Parlons de moi car je connais le sujet LOL

Ma marraine est une de mes tantes (une des sœur de mon père). Enfant, je la voyait en été, car nous ne vivons pas dans le même pays, elle m’offrait un bijou ou un vêtement de valeur mais ne prenait pas vraiment de mes nouvelles (du moins pas directement). Je pense l’avoir eu au bout du fil moins de 10 fois dans ma vie.
Je ne fais aucun reproche à ma tante/marraine. Elle s’est énormément occupée de mes grands-parents lorsqu’ils étaient en fin de vie. Et puis peut être aussi qu’elle se disait : Tout va bien chez eux, qu’est-ce que je vais m’imposer dans leur famille. Car oui tout allait bien chez nous.

Je suis désormais adulte et marraine d’un seul enfant. Et bah oui ils sont pas complètement dingues tous les autres hein ;-) Harry Potter est mon neveu, le fils de ma sœur. Un enfant de 13 ans, désormais, que j’ai vu naitre ou pas loin. Pendant ses 2 premières années de vie je l’ai vu très souvent, puis j’ai quitté Paris pour Toulouse et les rencontres se sont espacées. Je me sens proche de lui mais je ne l’appelle pas toutes les semaines (faut dire j’appelle personne toutes les semaines). Je m’intéresse à ce qui se passe à l’école, ce qui lui plait, je pense à lui quotidiennement.

C’est en enfant curieux, parfois réservé, parfois passionné et volubile. A 13 ans il n’est à mes yeux ni ado, ni enfant et je dois dire que je ne sais pas s’il attend quelque chose de moi en tant que marraine. Je pense qu’à ses yeux je suis avant tout sa Tata.

Je pense qu’il a une grande confiance en moi car il a passé des semaines avec moi (sans ses parents). Il me dit souvent : « Tu cries moins que maman mais bien plus fort » car oui je le considère comme mon fils. Je l’encourage comme j’encourage mes Nounouilles et je le gronde de la même façon.

Si on proposait d’être à nouveau marraine (d’un autre enfant) je ne sais pas si j’accepterai, j’aime l’idée d’être exclusive à mon Harry Potter. Je préfère faire moins mais bien.

Si tu me lis Mon Harry sache que je t’aime très fort … et que lorsque tu vas venir chez nous à Noel, t’as aussi intérêt à me montrer un bon bulletin (du moins meilleur que celui de l’année dernière ! ce qui devrait pas être trop difficile hein … j’dis ça .. j’dis rien)

Être parrain et marraine n’est pas évident, chaque parent, chaque enfant attend des choses différentes, il n’y a pas de fiche de poste.

 

 

Retour à l'accueil