Pour la plupart des gens quand on évoque -8 , ils pensent à la température matinale en hiver. Dans mon cas je pense dioptrie car je suis myope à -8.

Autant dire que je ne vois rien sans correction.

La myopie m’a frappé en classe de 5eme lorsque du fond de la salle sur ma paillasse j’étais incapable de voir ce que Monsieur Lucio Tricono (oui, oui c’est son nom) écrivait au tableau.

Au départ, une légère myopie mais au fil des années c’est devenu un vrai calvaire. Pour certains on peut parler de handicap car ils sont myopes à -30.

J’ai longtemps eu des lunettes, j’ai suivis les modes des Lafont, des Georgio Armani, des lunettes sans montures …. Mais au fil des années mes verres n’ont fait que s’épaissir pour devenir des vrais culs de bouteilles de plus de 1cm d’épaisseur sur les bords.

Vers 24 ans, après plusieurs essais infructueux et grâce à une super Ophtalmo Parisienne,  je suis passé aux lentilles.  On m’a dit précédemment dit que je ne supporterais pas car je n’avais pas assez de larmes, et le peu que j’avais était de mauvaise qualité (et ça n’a rien à voir avec le fait de pleurer très facilement devant un film). Cette super Ophtalmo m’a dit de but en blanc « moi la théorie j’y crois mais j’veux bien essayer ! Je vais vous faire tester une marque précise qui sont dans les plus chers du marché et si ça le fait pendant toute la journée et bien il faudra les acheter. On ne va pas y aller par 4 chemins »

Et ça a marché ! J’ai découvert le monde à plus de 180 degrés. La fin de la buée sur les lunettes quand je montais dans le bus ou quand je surveillais un plat au four. Plus besoin de tourner autant la tête en voiture pour contrôler les angles morts…. Le bonheur.

Je me souviens de ces premières semaines où je prenais 30 min à mettre mes lentilles et autant à les retirer. Un vrai moment de stress avec des suées et tout

J’en parle avec le sourire car maintenant ça me prend 10 secondes en tout LOL

Depuis j’ai déménagé et changé 2 fois d’ophtalmo, chacun s’étonne que je supporte les lentilles toute la journée.

Je porte donc des lentilles depuis plus de 16 ans. Toujours la même marque qui depuis a bien changé 4 fois de labo. Finalement les lentilles me coûtent bien moins cher que les lunettes … car une paire de lunettes pour moi c’est pas loin de 500€ sans forcément acheter une monture très chère. Car oui un verre très désépaissi avec différents filtres ça coûte très cher.

J’ai commencé à m’intéresser  à l’opération de la myopie après mes 2 grossesses mais  comme cela s’était mal passé pour deux de mes amies et j’ai eu peur de l’anesthésie….. Et puis tout a basculé … 

Il y a 4 ans, alors nous faisions des travaux à la maison, mon père nous filait un coup de main et se plaignait des yeux. En voulant lui nettoyer les yeux à coup de sérum physiologique j’ai chopé un virus qu’il avait lui-même attrapé  (pourtant je m’étais bien nettoyé les mains.)

Urgences ophtalmiques pour nous deux, mais pour moi c’est plus grave car la lentille à continuer de frotter la cornée et donc ça s’est beaucoup aggravé. On me dit d’être patiente.

Les jours d’après c’est de pire en pire … On me prescrit un arrêt de travail car je ne vois ni la route, ni le PC… L’horreur ! Je fais des aller retours aux urgences : on me parle de cécité, on me dit que je ne récupérerais jamais ma vision, que je ne pourrais pas porter à nouveau de lentilles, que ma cornée est très endommagée…… je pleurs car j’ai mal, car je suis triste et inquiète.

Mon bébé n’a pas un an et on me dit que tout ce que je touche est potentiellement contaminé pour 3 semaines. Je passe mes journées à faire des machines à nettoyer et à éviter le contact avec mes filles….   Mon père va mieux, moi pas trop et puis 10 jours après cela va mieux.

Je reprends le boulot comme un lapin qui a la myxomatose.

Puis, j’ai enfin rendez-vous avec mon ophtalmo toulousaine qui était en rush et dont le secrétariat a fait barrage.

Elle comprend mon désarroi dès le premier rendez-vous et va me suivre régulièrement pendant 2 mois. Elle pense que je m’en suis sorti, que ma cornée va se remettre et  que cette saleté est derrière moi. Au bout de 15 jours elle me dit de ressayer les lentilles. Je n’en reviens pas …. Encore moins quand je vois que l’ordonnance est passée de -6,5 à -8.

Le fait d’avoir basculé à -8 rend l’opération au laser impossible car ma cornée n’est pas assez épaisse (elle est malheureusement dans la moyenne). Seule la pause d’implant pourrait être possible mais je ne me sens pas.

Quatre ans plus tard, je porte bien mes lentilles mais je deviens complètement parano dès que quelqu’un se plaint de l’œil. Seul mon mari s’occupe des yeux des filles si elles ont une conjonctivite.

J’en fais peut-être trop mais je me souviens des internes qui ne savaient pas quoi faire et qui appelaient les médecins pour m’annoncer « dans certains cas, on peut devenir aveugle… »

Je suis donc myope comme une taupe ! Sans lunettes je ne vois rien … des formes pas nettes du tout. Au réveil, je prends illico mes lunettes et si je quitte mes lunettes c’est pour mettre mes lentilles.

Sans correction, tous les hommes de plus de 1m20 pourraient ressembler à superman. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil