Avant de commencer ce roman, je ne connaissais que de très loin le nom de l’auteur pour avoir vu le film La Délicatesse.

Ce livre évoque le temps qui passe, les souvenirs mais aussi la recherche de l’amour.

Dès les premières pages on est suspendu au récit du jeune narrateur, apprenti romancier qui travaille dans un hôtel comme gardien de nuit. Rien n’est extraordinaire dans son histoire, mais la façon de décrire une vie qui pourrait être la nôtre nous émeut.  

Romain perd son grand père et se souvient des moments heureux avec celui-ci. Après la mort de son grand père, Romain accompagne sa grand-mère endeuillée en maison de retraite et là encore de nombreux souvenirs vont  jaillir.

Romain va tout faire pour égailler la vie de sa grand-mère et lui décrocher des sourires.  En parallèle, ses deux parents franchissent le cap de la retraite et sont tous les deux déstabilisés.

Au fil des pages et des souvenirs, Romain cherche son chemin, murit en affrontant différentes épreuves.

Ce livre est rempli de tendresse, de nostalgie et le tout est écrit avec des touches d’humour.

Enfin, l’amour reste un thème central du roman : comment on cherche chaussure à son pied, comment la routine fait qu’on s’enlise, comment pardonner…

J’ai beaucoup aimé ce livre qui nous fait rire malgré des situations difficiles. Il nous fait aussi réfléchir...

 

Ma note 4/5

Retour à l'accueil