Les chaussures et moi

Ma passion des chaussures remonte à mon enfance ! A 7 ans j’avais pris la tête à mes parents pour avoir une paire de ballerines rouge ! Je les ai aimées et chéries tant que mes orteils s’y sont sentis bien.

En 6eme, j’ai eu la paire de mocassin façon Pocahontas sur laquelle je bavais depuis des mois. Achetée au marché pour 100 frs.

En 5eme, j’ai eu des bottes blanches à revers de la marque Minelli… je faisais la belle, jusqu’à les ruiner dans la neige.

Mes parents n’étaient pas nécessiteux mais pas riches du tout ! Et autant dire que ma mère fonctionnait à l’économie ! Acheter une paire de chaussures était quelque chose de sérieux. Je ne pouvais pas avoir 6 paires. Ils ne comprenaient pas mes coups de cœur et n’y cédaient que très rarement lorsque la chaussure avait une vraie utilité.

Je n’avais pas 10 frs par semaine comme la plupart de mes copains donc ce n’était pas facile ! J’ai pu m’acheter ma première paire de basket adidas lorsque je suis entrée en 3eme. Elles m’avaient couté 400 frs : une année d’économie ou pas loin.

Cette passion des chaussures n’a fait que se développer par la suite. Dès que j’économisais un peu sur mes babysitting : je m’offrais une paire pour me récompenser. Durant mes années lycées j’allais chez André ou à la halle aux chaussures.

Un peu plus tard je me suis fait plaisir chez FreeLance ou en achetant des Pura Lopez. Je dépensais beaucoup trop en chaussures et j’avais plus de 120 paires dont 18 paires de baskets.

La vie à 2 a exigé que je partage l’espace de mon appart et j’ai dû faire un effort. L’homme qui allait partagé ma vie n’était pas porté sur le soulier mais au fil des années il y a pris gout sans pour autant être un malade de la pompe comme moi.

Avec l’arrivée des enfants et la course au quotidien, j’ai arrêté les stilettos de 9 cms pour porter plus de plat et puis j’ai aussi réalisé que certaines paires m’avaient couté une fortune et que je ne les avais mises qu’une seule fois !.... Quel gâchis !

Car même si j’adore les chaussures je refuse de souffrir le martyr juste pour avoir un semblant de style. Et pire que tout : j’ai les pieds hyper sensibles ! Une peu hyper fine ! Une ampoule au pied peu me donner de la fièvre ! Je ne blague pas.

Je sais que je finirai mes jours en scholl ou mephito.

C’est aussi pour cela que j’aime toujours les baskets et que j’ai pas mal de paires même si je ne peux pas aller bosser avec. J’adore aussi les Birkenstock : j’en ai 3 paires.

Ces dernières années, en parallèle de certaines marques que j’adore comme Jonak ou Mellow Yellow, j’ai aussi découvert des enseignes que je ne connaissais pas jusque-là : Gemo, Chaussea, Besson où je trouve des produits s’un très rapport qualité prix ! Certains modèles s’inspirent clairement de grandes marques très mode.

Je me suis aussi intéressée aux Vépécistes, et je trouve que la redoute à des modèles très sympa.

Régulièrement les gens sont admiratifs sur mes chaussures et quand je leur dit leur petit prix, ils n’en reviennent pas. J’ai par exemple acheté une paire de ballerine verte tout en daim chez Besson pour 20€ en solde ! Inespéré.

Mes conseils : pour les ballerines si vous n’avez pas les moyens d’aller chez repettos ou d’acheter des Reqins : Besson fait de chouettes modèles.

Pour les boots, j’aime la gamme Closer de chez Chaussea ! Elles sont souvent tout en cuir.

Pour les enfants, j’adore Gemo où je trouve aussi quelques paires d’été pour moi.

 

Voici une petite sélection que j’aime pour la rentrée :

Escarpin Jonak chez La Redoute (photo de La Redoute)

http://www.laredoute.fr/ppdp/prod-500991643.aspx?docid=00000000000001

Boots Chez Chaussea / Closer (photo Chaussea)

https://www.chaussea.com/fr/bottines-plates-megis-noir-231.html

Derbies chez Gemo (photo Gemo)

https://www.gemo.fr/produit/derbies-unies-dessus-cuir/GEMO_581680#couleur=marine

Pour finir, je vais vous parler rangement…. Car une telle collection prend de la place. Quand on aime autant les baskets, que les derbies, les ballerines, les escarpins, les boots et les bottes et bah faut du m².

À la maison, j’ai installé des étagères et je fais des photos que je colle sur la boite. On ne se moque pas !

Les chaussures et moi
Retour à l'accueil