Vous connaissez le principe du cahier de vacances. Vos enfants ont souvent remplis les premières pages avec engouement pour finalement se lasser très facilement voire tricher en allant voir directement les solutions à la fin du volume. (Oui, oui : on l’a tous fait !)

Personnellement, je ne les finissais jamais. Au bout de 2 semaines ma mère ne vérifiait plus et comme elle n’avait vraiment pas le temps de s’occuper de cela (car jamais vraiment en vacances) je préférais aller me balader dans la nature récupérer de nouvelles fleurs pour mon herbier.

Mais ça c’était avant !

Avant que je sois la maman de Frisouille qui elle adore les cahiers de vacances et qui les fini même avant la fin des vacances. Cela ne veut pas dire qu’elle s’obstine dans une discipline ni qu’elle est réglée comme du papier à musique. Il peut se passer 4-5 jours sans qu’elle n’y touche. Mais je pense qu’elle aime se fixer des objectifs et que pour elle, il faut finir le cahier de vacances. Ce qui est curieux c’est qu’en revanche, elle commence plein de livres sans jamais les finir ….

Bref, vers la fin aout alors qu’elle était chez ses grands-parents, Frisouille m’appelle et me dit qu’elle a fini son cahier de vacances et qu’il va lui falloir un autre. Je lui dis qu’elle a suffisamment travaillé et qu’elle peut se contenter de jouer et de réviser un peu ses tables de multiplication.

En rentrant du boulot quelques heures plus tard, je vais chez Lidl et je tombe sur « TOUT LE PROGRAMME » des éditions Bordas.

Le cahier ……….. de l’année scolaire

Intéressant de prime abord, je feuillette le volume consacré au programme CM1, je trouve que les 2 matières principales y sont bien résumées sous forme de fiches. L’orthographe, La grammaire, la conjugaison, la géométrie, les problèmes (qui ne sont pas le point fort de Frisouille) ….. tout y est !

Pour le coup, je me dis qu’il serait dommage de tuer l’enthousiasme de ma fille surtout à moins de 5€. Et forcement, si j’en achète un à Frisouille il en faut un pour Nounouille c’est le principe de base de l’équité au sein de la fratrie.

Celui de Nounouille est coloré, il aborde bien le graphisme, l’écriture, les nombres … Je suis séduite !

Elles ont toutes les deux sauté de joie quand je leur ai donné le jour de la rentrée.

Pour le moment, seule Nounouille a vraiment commencé son cahier. J’ai calmé le jeu de Frisouille et lui ai dit de se concentrer sur les révisions proposées par sa maitresse. Doucement mais surement !

Retour à l'accueil